L'affaire libyenne révèle les liens étroits entre Sarkozy et l'intermédiaire Djouhri

Par et

L’intermédiaire Alexandre Djouhri est devenu l’un des objectifs de l’enquête sur les financements libyens. Les enquêteurs ont découvert ses liens avec Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, ou l’ampleur de son réseau médiatique. Révélations sur une proximité hors normes au cœur de la République.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 2 janvier 2015, à 11 heures du matin, Nicolas Sarkozy reçoit un coup de fil sur son portable :