Budget: «le cri d’alarme» de l’outre-mer

Par

Le Parlement doit examiner mercredi 4 novembre les crédits de la mission outre-mer dans la loi de finances 2021. Plusieurs députés, notamment LREM, protestent contre une baisse du budget dans des territoires éprouvés par le Covid-19. Le gouvernement s'en défend.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ne sont – presque – pas reconfinés mais envisagent l’avenir avec beaucoup d’angoisse : les parlementaires des départements et collectivités ultramarines attendent beaucoup de l’examen du budget, la loi de finances pour 2021. Mercredi 4 novembre, les crédits de la mission outre-mer seront soumis au vote de l'Assemblée : ils contiennent notamment le « Plan de relance outre-mer », une enveloppe de 1,5 milliard d’euros censée permettre aux îles françaises et à la Guyane de surmonter les conséquences de la crise due à la pandémie de Covid-19.