Radio Caraïbes International condamnée pour harcèlement sexuel

Par

Corrigeant une erreur manifeste, la cour d’appel de Basse-Terre a, dans une décision du 19 novembre, indiqué qu’une journaliste de Radio Caraïbes International avait été victime de harcèlement moral et sexuel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la condamnation le 18 juin de Radio Caraïbes International pour harcèlement moral envers une journaliste salariée, José Anelka, le directeur général du groupe RCI, s’était empressé de claironner que sa radio privée n’avait pas été condamnée pour harcèlement sexuel. C’est désormais chose faite.