Moscovici relève "l'illusion" d'une "cagnotte" fiscale en France

Par
La croissance 2017 en France, au plus haut depuis 2011, ne signifie aucunement que le pays, très endetté, dispose d'une "cagnotte" fiscale, a déclaré dimanche le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La croissance 2017 en France, au plus haut depuis 2011, ne signifie aucunement que le pays, très endetté, dispose d'une "cagnotte" fiscale, a déclaré dimanche le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici.