Economie: la piètre défense du «ruissellement macroniste»

Par

Trois économistes proches d’Emmanuel Macron ont critiqué les études mettant en avant le creusement des inégalités du fait de la politique mise en place depuis bientôt trois ans. Une démarche politicienne qui tente de sauver la théorie du ruissellement au cœur des choix gouvernementaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est le sparadrap du capitaine Haddock d’Emmanuel Macron. Depuis l’été 2017, le président de la République passe son temps à essayer de se débarrasser de son étiquette de « président des riches ». Et chaque étude qui vient enfoncer ce clou meurtrit la chair sensible de ses partisans. Lesquels ne manquent pas de dénoncer le procès fait à leur champion. Cette petite musique se durcit à mesure que le quinquennat avance et qu’aucun des contre-feux alimentés par la population n’a donné de résultats probants, pas davantage dans l’opinion que dans la performance économique.