De nouveau arrêté, Ghosn demande l'aide du gouvernement français

Par
Carlos Ghosn a réaffirmé son innocence et a appelé à l'aide le gouvernement français après avoir été de nouveau arrêté par la justice japonaise qui l'accuse de malversations lorsqu'il était à la tête du constructeur automobile japonais Nissan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS/TOKYO (Reuters) - Carlos Ghosn a réaffirmé son innocence et a appelé à l'aide le gouvernement français après avoir été de nouveau arrêté par la justice japonaise qui l'accuse de malversations lorsqu'il était à la tête du constructeur automobile japonais Nissan.