En Corse, Macron défend sa vision d'"autonomie dans la République"

Par
Emmanuel Macron a défendu jeudi sa vision pour la Corse d'"autonomie dans la République" et tendu la main aux élus nationalistes, qui ont refusé d'assister à la dernière rencontre organisée autour du chef de l'Etat dans le cadre du "grand débat" visant à répondre à la crise des "Gilets jaunes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

COZZANO, Corse-du-Sud (Reuters) - Emmanuel Macron a défendu jeudi sa vision pour la Corse d'"autonomie dans la République" et tendu la main aux élus nationalistes, qui ont refusé d'assister à la dernière rencontre organisée autour du chef de l'Etat dans le cadre du "grand débat" visant à répondre à la crise des "Gilets jaunes".