L'antisionisme de Dieudonné: l'opération diversion de l'Elysée

Depuis dimanche 3 mai, Claude Guéant a fait de la probable candidature de Dieudonné aux européennes son nouvel épouvantail. Aucune liste n'a encore été officiellement déposée par «l'humoriste», mais cette polémique vient à point pour l'Elysée: elle détourne le regard des réalités sociales, et pourrait plonger la gauche, divisée sur l'antisionisme, dans l’embarras.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment Claude Guéant peut-il ignorer qu’il n’a quasiment aucune chance de faire interdire les listes de Dieudonné, «antisioniste» revendiqué, aux européennes du 7 juin prochain? Et comment a-t-il pu échapper au secrétaire général de l'Elysée qu’aucune candidature n’avait encore été déposée officiellement par «l’humoriste», aucune profession de foi imprimée, aucun matériel électoral diffusé?