Gwénaël Floch, maraîcher bio : « Je me considère comme un oublié de la PAC »

Par

À la tête d’une micro-ferme de 0,5 hectare, Gwénaël Floch ne touche quasiment aucune aide de la politique agricole commune (PAC). Comme lui, de nombreux producteurs bio seront exclus des prochaines subventions annoncées par le ministère. Ils ne décolèrent pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Assises dans l’atmosphère moite de la serre, Xenia, Sina et Marine retirent patiemment les « gourmands » sur les jeunes plants de concombre, ces petites branches annexes qui risquent de ralentir la croissance de la plante. Au pic de la saison, ils atteindront 3 mètres de haut, seront chargés de fruits, et il sera même difficile d’avancer sous la serre tellement la végétation sera foisonnante. Pour l’heure, ce sont les premières courgettes qui sont prêtes : 400 kilos ont été ramassés en début de semaine.