Un haut cadre de l’Etat islamique aurait commandité la tuerie de l’Hyper Cacher

Par

Libération révèle le contenu d’auditions désignant l’Algérien Abdelnasser Benyoucef comme l’un des commanditaires de la tuerie de l’Hyper Cacher. Depuis quatre ans déjà, Mediapart le présente comme l’instigateur de la vague d’attentats commis par l’État islamique en France. Enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elle est la femme qui avait « ressuscité » Hayat Boumeddiene. Lors de ses auditions à la DGSI, Sonia M., rentrée de Syrie à la fin de l’année dernière, avait affirmé sur procès-verbal que la veuve d’Amedy Coulibaly, recherchée pour sa participation présumée au financement des futurs attentats de son mari, était bien vivante en octobre 2019. Selon elle, Hayat Boumeddiene était dans le camp d’Al-Hol (nord-est de la Syrie), contrôlé par les forces kurdes, sous une fausse identité, dont elle se serait évadée, de peur d’être reconnue et extradée en France afin d’y être jugée.