Vers une hausse des émissions de CO² des pays riches en 2018, selon l'AIE

Par
Les émissions de dioxyde de carbone (CO²) des pays riches devraient augmenter légèrement cette année, essentiellement du fait d'un accroissement de la consommation de pétrole et de gaz naturel, a déclaré mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Les émissions de dioxyde de carbone (CO²) des pays riches devraient augmenter légèrement cette année, essentiellement du fait d'un accroissement de la consommation de pétrole et de gaz naturel, a déclaré mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).