Tarnac: intérêts policiers, obsessions politiques, le récit d'un scandale

Par

Dans un livre-récit, Tarnac, Magasin général, le journaliste David Dufresne déconstruit cette affaire dite de terrorisme et décrit ce qu'elle révèle des jeux policiers et politiques : ou comment les RG et la nouvelle DCRI ont alimenté les obsessions du pouvoir politique, au risque du fiasco. Mediapart publie également des documents internes des services.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Faut-il passer par pertes et profits de la République l'affaire de Tarnac ? Pas pour l'ancien journaliste de Mediapart, David Dufresne, qui lui consacre un livre, écrit à la première personne et nourri d'une enquête de plus de trois ans auprès de ses divers protagonistes. Tarnac, Magasin général réinvestit le plateau de Millevaches, où le 11 novembre 2008 furent arrêtés les gens de Tarnac, catalogués comme anarcho-autonomes et accusés d'avoir saboté plusieurs lignes TGV la nuit du 7 au 8 novembre.