Lordon et Ruffin appellent à un «débordement général» le 5 mai

Par

Le député FI François Ruffin et l'universitaire Frédéric Lordon plaident pour l'organisation d'une manifestation nationale commune, le samedi 5 mai, contre la politique d’Emmanuel Macron. Ils s'étaient réunis à la Bourse du travail mercredi 4 avril en présence de plusieurs centaines de personnes, dont des cheminots, des étudiants et du personnel médical en grève. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y avait François Ruffin, Frédéric Lordon, Gérard Filoche, Danielle Simonnet ou encore Alexis Corbière. Des figures de la gauche critique se sont réunies mercredi 4 avril, à l’appel des deux premiers, à la Bourse du travail à Paris. Mais durant cette soirée, il y a surtout eu les « invisibles », ceux qui ont donné une voix à cette France des « petites mains », ces habitants d’un pays qui se craquèle ou craque pour de bon.