Robert Ménard violemment pris à partie par des manifestants en Gironde

Robert Ménard a été violemment pris à partie samedi 5 mai par des manifestants à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), à l'occasion d'un débat sur la « recomposition politique » droite/extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Robert Ménard a été violemment pris à partie samedi 5 mai par des manifestants à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), rapporte Sud-Ouest. Le maire de Béziers​ a été projeté au sol avant d’accéder à la salle, selon le quotidien régional.