Le groupe LVMH, terre d'accueil des politiques

Le député et ancien ministre Renaud Dutreil abandonne sa carrière politique. Ancienne étoile montante de l'UMP du temps de Jacques Chirac, le député de Reims a décidé de rejoindre le groupe LVMH. Bernard Arnault l'a nommé directeur du groupe de luxe aux Etats-Unis. C'est une promotion fulgurante. Mais le groupe sait se montrer très accueillant pour les hommes politiques bousculés par les aléas du pouvoir. Jusqu'à présent, ces pratiques se sont révélées plutôt payantes.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un nouveau retraité du monde politique vient de faire son entrée chez LVMH. Après plus de vingt ans de vie politique, Renaud Dutreil a annoncé lundi 4 août, qu'il renonçait à sa carrière d'élu pour rejoindre le numéro un mondial du luxe. Le groupe lui réserve même une place de choix. A partir de du 1er septembre, l'ancien député UMP de la Marne deviendra responsable de l'ensemble des activités du groupe aux Etats-Unis, c'est-à-dire la région la plus importante pour LVMH : il y réalise plus de 25% de son chiffre d'affaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal