Décès de Cédric Chouviat : Gérald Darmanin protège les policiers

Par

Dans un courrier adressé à la famille du livreur, le ministre de l’intérieur justifie l’absence de suspension des policiers mis en cause dans son décès. Malgré les premiers éléments de l’enquête accablants pour les fonctionnaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les quatre policiers mis en cause dans le décès par asphyxie de Cédric Chouviat, 42 ans, lors de son interpellation le 3 janvier 2020,  n’ont toujours pas été suspendus par le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin. Et celui-ci n’en a visiblement pas du tout l’intention.