Au bord de la faillite, le RN organise une rentrée «bunkérisée»

Par

Le parti de Marine Le Pen fait sa rentrée à huis clos ce week-end à Fréjus. En grandes difficultés financières, le RN a procédé à des purges au cours de l’été qui ont visé les proches de Marion Maréchal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une rentrée à huis clos que s’apprête à faire le RN à Fréjus (Var), la ville dirigée depuis 2014 par David Rachline, pour la troisième année consécutive. Une rentrée « bunkérisée », à l’image d’un parti qui paraît de plus en plus exsangue, malgré son énorme potentiel électoral.