Un siège européen à l'Onu? "Fausse bonne idée", dit Delattre

Par
La proposition du vice-chancelier allemand, Olaf Scholz, de transformer le siège permanent de la France au Conseil de sécurité de l'Onu en siège européen est "l'exemple type de la fausse bonne idée", déclare François Delattre dans Le Monde daté de mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La proposition du vice-chancelier allemand, Olaf Scholz, de transformer le siège permanent de la France au Conseil de sécurité de l'Onu en siège européen est "l'exemple type de la fausse bonne idée", déclare François Delattre dans Le Monde daté de mercredi.