Thierry Gaubert, le proche de Sarkozy qui ne se souvenait plus

Par

Le parquet a réclamé, mercredi 4 décembre, deux ans de prison dont un ferme et 600 000 euros d’amende à l’encontre de Thierry Gaubert, jugé pour « fraude fiscale » et « blanchiment aggravé ». Durant son procès, l’ex-collaborateur de Sarkozy s'est glissé dans les habits de l’homme qui a tout oublié. Notamment l’argent libyen perçu en 2006.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans son costume anthracite un peu trop grand, Thierry Gaubert ne semble jamais se départir de ce sourire mi-espiègle, mi-cynique, qui affleure au bord des lèvres. Il regarde, immobile, la procureure qui requiert contre lui.