Barbouzes du PSG : la police sur la piste d’une tentative de chantage à 100 millions d’euros

Le lobbyiste Tayeb Benabderrahmane, détenu à Doha en 2020 après avoir obtenu des documents confidentiels appartenant au patron du Paris Saint-Germain, aurait souhaité par la suite réclamer 100 millions d’euros à l’émirat du Qatar, propriétaire du club, selon un document confidentiel. Il dément formellement.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Cent millions d’euros. Selon un document consulté par Mediapart, c’est la somme qu’aurait voulu obtenir du Qatar le lobbyiste Tayeb Benabderrahmane, personnage clé de l’affaire des barbouzes du PSG, après sa détention dans l’émirat.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal