Enfants en rétention, asile: la France condamnée

Par

Au moment où Claude Guéant confirme sa proximité idéologique avec l'extrême droite, la CEDH rend deux arrêts contre la France : l'un sur la procédure d'asile, l'autre sur le maintien des mineurs en rétention. Une pétition vient d'être lancée pour « en finir avec l’enfermement des enfants étrangers ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au moment où Claude Guéant, ministre de l’intérieur, confirme sa proximité idéologique avec l'extrême droite (ici et ), la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) rappelle à l'ordre la France sur ses pratiques à l’égard des étrangers. Deux arrêts récents en témoignent.