Enfants en rétention, asile: la France condamnée

Au moment où Claude Guéant confirme sa proximité idéologique avec l'extrême droite, la CEDH rend deux arrêts contre la France : l'un sur la procédure d'asile, l'autre sur le maintien des mineurs en rétention. Une pétition vient d'être lancée pour « en finir avec l’enfermement des enfants étrangers ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Au moment où Claude Guéant, ministre de l’intérieur, confirme sa proximité idéologique avec l'extrême droite (ici et ), la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) rappelle à l'ordre la France sur ses pratiques à l’égard des étrangers. Deux arrêts récents en témoignent.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal