La République ou la famille? La loi «séparatisme» relance la querelle scolaire

Par

En légiférant sur l’instruction en famille et l’école hors contrat dans sa loi contre le séparatisme, le gouvernement ravive de profonds clivages politiques, à droite comme à gauche. Masquée par ces débats, une implacable segmentation du marché de l'éducation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parce qu’il veut contrôler plus étroitement les établissements hors contrat, et surtout l’instruction en famille (IEF), l’exécutif a ouvert une nouvelle brèche dans la sacro-sainte liberté scolaire française et le rapport complexe qui unit l’école et la République. Le tout au nom de la lutte contre le « séparatisme ».