Karachi: le juge accélère et demande des levées du «secret-défense»

Par et

Le juge Trévidic a envoyé, le 5 mai, de nouvelles demandes de déclassification de documents. Il souhaite obtenir le contrat de vente des sous-marins au Pakistan, en 1994, ainsi que les notes du ministère de la défense et des services secrets portant sur les soupçons de rétrocommissions qui pourraient être de 50 millions de francs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire de Karachi s'emballe. Mercredi 5 mai, jour de la publication des bonnes feuilles de l'ouvrage Le Contrat (à paraître le 19 mai aux éditions Stock) dans L'Express et des révélations de Mediapart, le juge d'instruction antiterroriste Marc Trévidic a envoyé au ministre de la défense, Hervé Morin, une nouvelle demande de déclassification de documents «protégés au titre du secret de la défense nationale», pour reprendre la formulation du magistrat.