Sarkozy au Cap Nègre, Estrosi saute sur le pont

Par

Parti goûter un «repos relatif» au Cap Nègre, Nicolas Sarkozy a laissé des consignes à ses ministres: «Soyez joignables et réactifs». La palme revient à Christian Estrosi qui s'est auto-proclamé «ministre des ouvriers»! Il bombarde le front social de visites et communiqués divers. L'Elysée a trouvé son avatar en la personne de cet «omniministre» (il a même eu le temps d'assister au départ du Tour de France le 5 juillet -photo). Tout cela commence à énerver Christine Lagarde, Xavier Darcos et Laurent Wauquiez. Décryptage d'un dispositif gouvernemental millimétré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ceux qui n'ont pas le micro le reste de l'année sont priés de monter sur scène pendant l'été. «Soyez joignables et réactifs. L’été est une période comme les autres. Ne vous laissez pas surprendre», a lancé Franck Louvrier, le conseiller en communication de l’Elysée à ses homologues du gouvernement, fin juillet, lors du pot amical donné à l'hôtel Marigny. Une consigne destinée aux nouveaux minstres, mais pas seulement.