La rentrée chahutée de Macron sanctionnée dans les sondages

Par
Deux sondages sanctionnent encore jeudi la difficile rentrée d'Emmanuel Macron et de son gouvernement, marquée par la démission de Nicolas Hulot et une valse-hésitation sur le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Deux sondages sanctionnent encore jeudi la difficile rentrée d'Emmanuel Macron et de son gouvernement, marquée par la démission de Nicolas Hulot et une valse-hésitation sur le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source.