Macron sur Benalla: «Il faut avoir de l’indulgence»

Par

« Il faut avoir l’esprit de mesure et de l’indulgence », a déclaré Emmanuel Macron mardi 6 novembre à propos d’Alexandre Benalla, à l’occasion d’une interview sur Europe 1.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l'occasion d'une interview accordée mardi 6 novembre à la matinale d'Europe 1, Emmanuel Macron est revenu sur l'affaire Benalla, « faute d'un homme » mais « pas une affaire d'État », pour réclamer de l'indulgence pour son ancien chargé de mission à l'Élysée. « Il faut avoir l'esprit de mesure et de l'indulgence, y compris à l'égard de ceux qui ont commis des fautes, a ainsi déclaré le président de la République. Alexandre Benalla a fait des fautes. Est-ce qu'il mérite d'être traité comme le plus grand criminel en liberté ? Je ne suis pas sûr. Il faut penser que les gens ont leur vie et leur famille. La raison et le respect, ce sont des bonnes choses. »