PISA 2015: l’école française est toujours plus inégalitaire

Par

La dernière livraison de l’enquête PISA confirme, sans surprise, que l’école française demeure la plus inégalitaire parmi l'ensemble des pays de l’OCDE. La France parvient très bien à continuer de fabriquer des élites mais échoue encore à permettre aux plus défavorisés de réussir. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ceux qui espéraient une révolution vont être déçus. Une fois de plus, le classement PISA confirme le triste record détenu par l’école française. Dévoilée ce mardi 6 décembre, l’enquête met en évidence le fait que le système scolaire hexagonal, aux résultats moyens par ailleurs, demeure encore et toujours le plus inégalitaire au regard des autres pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques, l’OCDE. Année après année, ce « système dichotomique » perdure. Les bons élèves obtiennent de bons résultats, parfois supérieurs à la moyenne, là où les élèves en difficulté peinent et stagnent au-dessous de la moyenne.