Rassemblement national: l’opération de com’ auprès de grévistes vire au fiasco

Par

Le porte-parole du Rassemblement national, Sébastien Chenu, a diffusé sur les réseaux sociaux des clichés le montrant en train de discuter avec des militants syndicaux, jeudi 5 décembre, a priori tranquillement. En réalité, il s'est fait « éjecter », comme ces derniers l’ont raconté à Mediapart. « Va manger du caviar avec Marine ! », lui ont crié les intéressés. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que Marine Le Pen tente depuis plusieurs semaines de se poser en porte-voix de la fronde contre la réforme des retraites, cette série de photos semblait tomber à pic. Diffusée sur les réseaux sociaux, on y voit Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national (RN) et député du Nord, converser tranquillement, jeudi 5 décembre, avec des militants de la CGT et de FO dans la zone industrielle de Prouvy (Nord). C'est lui-même qui l'a publiée.