L’IGPN saisie après des coups portés sur des "Gilets jaunes" à Toulon

Par
Le préfet du Var a saisi dimanche l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) à la suite de la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant plusieurs manifestants lors d’une mobilisation des "Gilets jaunes" samedi à Toulon, a annoncé la préfecture sur son compte Twitter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - Le préfet du Var a saisi dimanche l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) à la suite de la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant plusieurs manifestants lors d’une mobilisation des "Gilets jaunes" samedi à Toulon, a annoncé la préfecture sur son compte Twitter.