A l'université de Toulon, Pécresse se prend les pieds dans la loi LRU

Par
La ministre vient de dissoudre le conseil d'administration de cette université sans président depuis 15 mois et l'affaire du trafic de faux diplômes avec des étudiants chinois. Alors que le budget 2011 n'a pu être voté, certains contestent la décision ministérielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un article de Thomas Seymat.