Les labos investissent la formation des médecins

Par

En dépit des scandales, la formation continue des médecins risque-t-elle de tomber dans les mains de l'industrie pharmaceutique ? Des généralistes le redoutent, au vu du peu de garanties présentées par le ministère de la santé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chassée par la porte, l’industrie pharmaceutique revient par la fenêtre. En dépit des scandales à répétition, les laboratoires pourraient s’immiscer dans la formation continue des médecins. Un arrêté du ministère de la santé leur permet en effet de financer les organismes formateurs. L’État ne serait-il donc pas en mesure de garantir l’indépendance ? Face à la fronde des médecins indépendants, Marisol Touraine temporise. Pour avis, elle a sollicité l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) ainsi que ses propres services juridiques.