Manque de vaccins, étudiants inquiets, restaurants qui ferment... A Châteauroux, le quotidien d’un maire face à la crise

Par

En ces temps agités, les élus locaux doivent endosser de front la campagne de vaccination, le contexte sanitaire et le quotidien mouvementé. Mediapart a passé deux jours avec le maire (LR) de Châteauroux, Gil Avérous. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Châteauroux (Indre).– Dans le hall de la salle des fêtes, une demi-douzaine de personnes âgées attendent patiemment qu’on appelle leur nom. « Madame Avérous ? » Une femme en fauteuil roulant tourne la tête, le quadragénaire qui l’accompagne aussi. Madame Avérous, c’est la mère du maire. Et l’homme à côté d’elle, c’est Gil Avérous. Le maire de Châteauroux est venu accompagner sa mère, ce jeudi 4 février, recevoir la première dose du vaccin contre le Covid-19.