Relations police-population: des pistes à portée de main

Par

À l’occasion du Beauvau de la sécurité, critiqué pour son entre-soi, Mediapart se penche sur les chantiers de transformation de l’institution policière. Pour améliorer la confiance des citoyens, des propositions existent, comme le montre le premier volet de notre série.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après d’innombrables « Grenelles » et un récent « Ségur », le gouvernement a donné lundi le coup d’envoi du « Beauvau de la sécurité ». Initié en décembre par le président de la République, ce cycle de concertations étalé jusqu’au mois de mai doit déboucher sur « sept ou huit propositions très fortes », dans la perspective d’une loi d’orientation et de programmation de la sécurité intérieure (Lopsi) prévue en 2022.