Marine Le Pen, dernier recours des plus pauvres ?

Par Nonna Mayer
En 2012, c’est chez les électeurs les plus défavorisés que la gauche a fait ses meilleurs scores. Aux dernières régionales, cet électorat est allé vers le Front national. Au premier tour de la présidentielle, il y a de fortes probabilités qu’il se tourne vers Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au dernier scrutin présidentiel, c’est chez les électeurs les plus défavorisés que la gauche a fait ses meilleurs scores. Pour eux, François Hollande est alors le candidat « qui défend les pauvres », « les ouvriers », le « social », et la gauche « a du cœur »[1]. Après trois années de gouvernement socialiste, ce lien s’est rompu. Aux dernières régionales, cet électorat est allé vers le Front national. Le 23 avril, il y a de fortes probabilités qu’il se tourne vers Marine Le Pen.