«Ces remarques au Grand Journal, c’est de la transphobie ordinaire»

Par

Lors de la première de l’émission de Canal+, plusieurs remarques déplacées ont été lancées sur la transidentité de la nouvelle chroniqueuse Brigitte Boréale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La première du Grand Journal version Bolloré, animé par Victor Robert, était très attendue. Mais l'émission a été marquée par plusieurs remarques transphobes envers Brigitte Boréale, une journaliste transgenre qui fait cette année partie du casting des chroniqueurs. Les associations y voient la manifestations d'une « transphobie ordinaire » vécue au quotidien par les personnes concernées.