Des proviseurs se forment chez les gendarmes

Par

Une quarantaine de chefs d’établissement du rectorat de Versailles ont démarré un stage de gestion de crise dans un camp militaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une quarantaine de chefs d’établissement du rectorat de Versailles ont démarré un stage de gestion de crise dans un camp militaire. C’est la première fois que l’Éducation nationale loue un camp militaire (à Beynes, dans les Yvelines) pour des exercices « pratico-pratiques » de ce type, dans le cadre de la formation de ses personnels. Le Parisien en propose un reportage sans grande distance critique, mais édifiant par ce qu’il révèle du rapport de ces responsables éducatifs à leurs élèves et à leurs parents.