Macron juge que l'Otan est en "mort cérébrale", Merkel et Pompeo pas d'accord

Par
Emmanuel Macron a estimé que l'Otan était en état de "mort cérébrale", s'attirant les critiques de l'Allemagne et des Etats-Unis qui jugent ce partenariat stratégique incontournable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a estimé que l'Otan était en état de "mort cérébrale", s'attirant les critiques de l'Allemagne et des Etats-Unis qui jugent ce partenariat stratégique incontournable.