Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards

Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une loi particulièrement riche, voire fourre-tout, dont les député·es ont achevé mercredi l’examen. L’Assemblée nationale a en effet adopté la loi d’orientation et de programmation du ministère de l’intérieur (Lopmi), prévue pour fixer les grandes orientations des forces de l’ordre pour les cinq années à venir, et qui s’est vue augmentée de quelques dispositions pénales disparates.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal