Le rappeur Hamé et la «partouze patriotique»

Par et
Alors que le gouvernement cherche une sortie pour son débat surl'identité nationale, le rappeur livre son sentiment sur cette «partouze patriotique».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le gouvernement cherche une porte de sortie à son débat sur l'identité nationale, le rappeur Hamé, membre du groupe La Rumeur, explique à Mediapart les risques que fait courir ce thème. Au mois de novembre, l'artiste, relaxé deux fois en sept ans mais toujours poursuivi par le ministère de l'intérieur pour avoir publié un texte pointant des décennies de violences policières en France, avait publié une tribune dans Le Monde, titrée «Etre français, c'est avoir sa vie en France, et rien de plus».