L'œil de Patrick Artinian: Nathalie Arthaud a trouvé 500 parrains

Par

Jusqu'au 6 mai, le photographe Patrick Artinian pose son regard sur la campagne présidentielle. Cette semaine, il a suivi la candidate de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Patrick Artinian, photographe, poursuit sa route de campagne pour Mediapart. Elle s'achèvera le 6 mai, au deuxième tour de l'élection présidentielle. Cette semaine, il a suivi Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière, d'abord auprès des employés licenciés de Paru Vendu, puis à la sortie du Conseil constitutionnel où elle venait déposer les 500 signatures nécessaires à sa candidature à l'élection présidentielle.