Des sympathisants FN du Vaucluse: «Marine aurait dû démissionner»

Par

Dans le Vaucluse, fief historique du FN, on doute que Marine Le Pen puisse un jour parvenir à amener son parti au pouvoir. À la veille du congrès de « refondation » du parti d’extrême droite, les sympathisants attendent déjà la relève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les affiches sont prêtes à être collées, les tracts s’amoncellent. À quelques jours du congrès du FN, dans le local de la fédération du Vaucluse, fief historique du parti qui a commencé à faire ici ses meilleurs scores nationaux, une certaine agitation est palpable. Pourtant, dans le hall du siège de Carpentras, un détail saute aux yeux. Pas un seul portrait de Marine Le Pen, mais une large collection d’affiches de Jean-Marie Le Pen qui reste ici, malgré son exclusion, la statue du commandeur.