Passe-droit scolaire pour la famille Le Drian: Mediapart prouve ses «stupidités»

Par

Le ministre des affaires étrangères a tenté de déminer la polémique sur les conditions d’inscription dérogatoires de ses petits-enfants au lycée français de Barcelone après intervention directe de son cabinet et de l’appareil diplomatique. De nouveaux documents affaiblissent la version officielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Pierre Elkabbach avait annoncé la couleur : « Ici, on dit la vérité et on se dit les choses carrément. » Mais face à lui, le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, n'a pas tremblé longtemps. Jeudi 8 mars matin, sur le plateau de la chaîne CNews, le chef de la diplomatie française a déroulé son propos sans accroc pour déminer l'affaire rendue publique par Mediapart : les conditions de l'inscription dérogatoire de deux de ses petits-enfants au lycée français de Barcelone, à la suite de l'intervention directe du cabinet du ministre.