Un policier condamné pour avoir frappé un détenu au tribunal de Paris

L’incident était survenu lundi 23 juillet. Jugé en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Paris, Mohamed F. avait été frappé à plusieurs reprises. Son agresseur a été condamné à quatre mois d’emprisonnement avec sursis et interdiction de détenir ou porter une arme pendant un an.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un policier du tribunal de grande instance de Paris (XVIIe arrondissement) a été condamné le 21 février à quatre mois d’emprisonnement avec sursis et interdiction de détenir ou porter une arme pendant un an à titre de peine complémentaire, avec rejet de sa demande de non-inscription au casier judiciaire B2. Il était accusé par un prévenu de l’avoir frappé à plusieurs reprises, en marge d’une audience, le 23 juillet dernier.