Allocation adultes handicapés: des couples dénoncent une «double peine»

Par Caroline Boudet

Certains allocataires, quand ils ou elles se déclarent en couple, perdent une partie de leurs droits. Le Sénat examine mardi une proposition de loi qui corrigerait ce mode de calcul décrié par les associations. Votée par l’Assemblée nationale, elle hérisse le gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je me suis senti comme une merde. » En 2019, quand Romain Guimard, atteint de mucoviscidose et bénéficiaire de l’AAH (allocation aux adultes handicapés), discute du projet d’emménager avec son amie, il doit lui expliquer qu’il va perdre beaucoup d’argent dans l’aventure.