L'ex-para qui radicalise la « Manif pour tous »

Depuis la mobilisation du 24 mars, le « Printemps français », frange radicale de la « Manif pour tous » de Frigide Barjot, mène des actions coup de poing. Ce fut le cas dimanche à Paris. Derrière ce mouvement, un ancien officier parachutiste, reconverti dans l’intelligence économique : Philippe Darantière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu'où vont-ils aller ? Le groupuscule « Printemps français », émanation radicale de la “Manif pour tous” de Frigide Barjot, a organisé dans la nuit de samedi à dimanche une opération coup de poing contre le « Printemps des assoces LGBT » (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), à l'espace des Blancs-Manteaux, dans le Marais, à Paris. Sur une vidéo de leur action, ils apparaissent masqués après avoir vandalisé la façade du lieu.