La retraite en or cachée des dignitaires du Sénat

Par et
On savait la retraite des sénateurs très avantageuse. Mediapart, qui s'est procuré le règlement de la Caisse des retraites du Sénat, a découvert que pour quelques dizaines d'entre eux, qui occupent des fonctions de dignitaires, elle est vertigineuse, certains sénateurs touchant au bout du compte plus de 10.000 euros de retraite. Le Sénat refuse de s'expliquer sur ce dispositif jusqu'à présent soigneusement dissimulé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des dizaines de sénateurs bénéficient de suppléments de retraite, dont le principe et les montants étaient jusqu'à présent tenus secrets. Alors que l'été a marqué la fin officielle de la retraite à 60 ans en France, Mediapart s'est procuré des documents exclusifs, en particulier le règlement de la Caisse des retraites du Sénat, qui non seulement prouvent l'existence de ces compléments de retraite, mais révèlent des ratios cotisations/pensions vertigineux qui permettent à certains élus de toucher des retraites supérieures à 10.000 euros par mois. Comment est-ce possible?