Le triste procès du préfet Daubigny, jugé pour fraude fiscale

Par

Jugé pour fraude fiscale ce vendredi, l’ex-préfet d’Île-de-France Jean Daubigny est apparu comme un homme en grande souffrance, incapable de faire face à la vie quotidienne. « J’ai le sentiment de ne plus m’occuper de moi-même, d’être deux personnes », a-t-il expliqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Teint légèrement cireux, tenue stricte, le couple de retraités se tient bien droit, comme figé à la barre. Par quel mystère de la vie ces deux-là se retrouvent-ils, ce vendredi, devant le tribunal correctionnel de Paris ? L’ancien préfet Jean Daubigny (69 ans) et son épouse Marie-Claude (67 ans) sont jugés pour fraude fiscale. Pour les années fiscales allant de 2011 à 2014, ils n’ont ni déclaré ni payé d’impôt sur le revenu, cela sans aucune chance d’y échapper. Le total des droits éludés sur quatre années se monte à 190 000 €. Sur le papier, l’affaire a un indéniable parfum de scandale.