Monaco: les secrets du chantier du siècle

Par

D’ici à 2025, la principauté de Monaco, la ville la plus chère du monde, aura gagné six hectares sur la mer, au profit d’une poignée de milliardaires. Parmi les promoteurs de ce chantier à deux milliards d’euros – le plus grand d’Europe –, qui verra des logements de grand luxe vendus à 100 000 euros le m2, un oligarque kazakh à la réputation sulfureuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À un kilomètre à peine du palais princier de Monaco, un gigantesque chantier maritime est en cours, rythmé par des rotations d’imposantes barges surmontées de grues. Conduit sous la responsabilité de Bouygues, il s’agit du plus grand chantier d’Europe : la construction d’un nouveau quartier, entièrement gagné sur la mer.