Réfugiés: Houssam et Aubépine, poursuivis pour avoir organisé un rassemblement

Par

Les procès de personnes venues en aide aux réfugiés se succèdent depuis quelques semaines. Deux membres de collectifs parisiens, Aubépine Dahan et Houssam El Assimi, sont poursuivis pour avoir organisé un rassemblement dans la capitale, au milieu de l’été, alors que les opérations policières se multipliaient. Audience prévue ce mercredi 9 novembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La fin du quinquennat vire au cauchemar pour celles et ceux dont l’État considère qu’ils expriment trop bruyamment leurs convictions politiques dans l’espace public. Outre le cortège de manifestants interpellés ou blessés lors de rassemblements contre la loi El Khomri sur le travail, les personnes venues en aide aux réfugiés sont nombreuses à se retrouver sur le banc des accusés. Moins quand elles leur apportent des couvertures et des repas que quand elles les hébergent ou leur donnent la parole.