Le Parc national des Calanques poursuit des braconniers pour "préjudice écologique"

Par
La justice a examiné vendredi la demande de "préjudice écologique" du Parc national des Calanques contre quatre braconniers sous-marins qui avaient chassé dans des zones de non-prélèvement, mais aussi des grossistes et restaurateurs qui avaient acheté le produit de cette pêche illégale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - La justice a examiné vendredi la demande de "préjudice écologique" du Parc national des Calanques contre quatre braconniers sous-marins qui avaient chassé dans des zones de non-prélèvement, mais aussi des grossistes et restaurateurs qui avaient acheté le produit de cette pêche illégale.